Santé

la santé

Les programmes de CAD visent à répondre aux besoins de santé des communautés pauvres et marginalisées dans les zones cibles de son projet.

Certains des principaux domaines d’intervention sont les suivants :

Réduction de la mortalité maternelle et infantile,
Réduction de la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans,
Construction de nouvelles infrastructures et réhabilitation d’infrastructures sanitaires existantes,
Formation des agents de santé communautaires,
Fourniture de matériel médical, de médicaments essentiels et la vaccination.

En plus de cela, CAD est également impliqué dans la surveillance et la réponse aux épidémies, les pandémies, etc. Une approche innovante et holistique qui doit faire partie intégrante de la stratégie de santé de CAD.

La pierre angulaire à travers la réponse dans le secteur de santé est de créer des liens entre les différents acteurs communautaires à travers une analyse approfondie de la dynamique communautaire et de normes sociales. La formation et la sensibilisation des agents de santé communautaire par le CAD se concentreront sur l’amélioration de l’accès, ainsi que de la qualité de la santé dans les communautés qu’il vise à servir. Les activités de santé de CAD sont destinées aux pauvres et aux marginalisés, en particulier les nouveau-nés, les enfants, les adolescentes et les mères, pour ne citer que ceux-là. Les changements de comportement à long terme, y compris l’inculcation de pratiques de santé positives, seront augmentés comme preuves de changements durables au sein des communautés

Promotion de la SMNE – Infrastructure

La SMNE sera organisée selon l’option B+ avec délégation des tâches. Ceci avec un objectif de réduire les nouvelles infections chez les nourrissons nés de mères séropositives et de 50% chez les femmes en âge de procréer. La finalité dans cet exercice au sein du programme demeure d’améliorer le nombre des femmes enceintes ayant bénéficié des services de conseil, test VIH et qui ont retiré les résultats. CAD se veut être une plateforme dont la capacité sera de pourvoir aux besoins de milliers de femmes enceintes en 2020-2021 et bénéficiant d’un traitement antirétroviral pour la prévention de la transmission du VIH à leurs enfants dans les FOSA au Nord, Sud Kivu et l’Ituri. Un accent sera placé à l’endroit des enfants exposés identifiés et bénéficiant de la prophylaxie à la Névirapine à la naissance.

Santé maternelle

Tous les enfants ont le droit de survivre et de s’épanouir. Pourtant, les enfants et les adolescents sont toujours confrontés à des défis importants pour survivre à la petite enfance passée et se développer pleinement. De plus, quelque 810 femmes meurent chaque jour de causes liées à la grossesse et à l’accouchement. Beaucoup de ces décès peuvent être évités. Mais l’accès insuffisant à des soins de santé de qualité et à des fournitures vitales contribue encore de manière significative aux décès évitables de mères et d’enfants. CAD veut travailler dans l’optique de promouvoir de ressources nécessaires et abordables pour assurer que les soins de santé primaire demeurent une priorité pour les autorités locales, les communautés locales ainsi que les partenaires techniques et financiers du dit secteur.

Prévention de la malnutrition sévère et aigue chez enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et allaitantes.

Ce programme vise un objectif de remédier à la malnutrition chronique grâce à un design multidimensionnel ciblant tous les enfants de moins de deux ans et leurs responsables ainsi que les communautés, durant la fenêtre d’opportunité que constituent les 1000 premiers jours de vie (de la conception à l’âge de deux ans).

Les différentes composantes de ce programme se focaliseront sur :

1. L’apport d’une petite quantité d’un supplément alimentaire à base de lipides (SQ-LNS) à tous les enfants âgés de 6 à 23 mois vivant dans la zone d’intervention ;

2. L’apport d’une farine enrichie (ainsi que de sucre et d’huile) aux femmes enceintes et allaitantes souffrant de malnutrition aiguë modérée (MAM) pendant les premiers mois post-partum ;

3. Une campagne de communication pour le changement de comportement et des normes sociales (CCCS) axée sur les travailleurs de première ligne (dans les domaines de la santé, l’eau, l’assainissement et l’hygiène (EAH) et l’agriculture) et sur les leaders communautaires, les ménages et les responsables des enfants afin d’améliorer le régime alimentaire des mères, l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) ainsi que l’hygiène ;

4. Un soutien aux programmes gouvernementaux tels que la distribution de suppléments en fer et en acide folique (FAF) aux femmes enceintes, le déparasitage et la supplémentation en vitamine A ;

5. Un soutien au gouvernement pour développer les services de promotion en eau, hygiène et assainissement dans la zone d’intervention.

CAD a également une ambition d’établir des liens avec les chaînes de valeur de nutrition et la production agricole locale à travers le jardinage (distributions de semences) et l’élevage de petit bétail afin d’améliorer la diversité alimentaire et la consommation d’aliments d’origine animale au sein de la communauté cible.

Translate this page